Association sonégienne d'information asbl
Note interne sur le traitement de l'information


L'INFORMATION

L'information sera diffusée sous les formes suivantes:

REMARQUE: s'il s'agit d'infos politiques, on s'efforcera de donner différentes versions de sources différentes en citant les sources afin de ne pas créer d'ambiguïté. Une mise en garde des auditeurs sera parfois de mise, en cas de non recoupement des sources, ou si ces dernières sont électroniques.

REMARQUES IMPORTANTES:

II est strictement INTERDIT de se servir des émissions d'information (comme de toutes les émissions d'ailleurs) dans un but de PROPAGANDE religieuse, philosophique, politique, commerciale ou personnelle!

La publicité commerciale, directe ou indirecte ( spots, allusions, subliminal, placement de produits, de groupes ou de personnes ) est strictement interdite sur les antennes d’OSR, sans oublier les avis de l’UNESCO sur l’exception culturelle.

Les émissions ainsi que leurs intermèdes ne comprendront jamais de 'call-radio', c'est-à-dire de programmes qui appellent à composer un numéro d'appel ou un sms ou autre moyen de communication payant dont une partie revient financièrement à la station ou à un quelconque autre bénéficiaire ou fournisseur de services.

En cas de diffusion d’une ‘information’, à la demande spécifique d’une association à caractère culturel ou d’éducation permanente, cette annonce sera toujours accompagnée de la mention de son ‘commanditaire’


Toute information diffusée sur antenne doit pouvoir être prouvée, tout en gardant la nécessité du secret des sources.

Comme déjà dit plus haut, tous les modérateurs sont tenus de participer dans la mesure de leurs moyens à ces pages d'information. Les membres sont également priés de diffuser dans leur émission les infos préparées par le collectif infos et reprises au tableau général affiché en studio ou sur le site internet.








LA CIRCULATION DE L'INFORMATION

1) Au sein de la radio

Régulièrement, la réunion du conseil d'administration est ouverte à tous afin de préparer les infos et de régler les problèmes urgents. Les animateurs sont invités à participer à ces réunions, surtout quand ils ont pris la responsabilité d'un reportage ou des émissions d'information.

Le cahier de communications et le site Internet doivent faire état des petits faits de vie de la radio. Ils doivent aussi servir de liaison entre les animateurs. Ceux-ci sont donc tenus de le consulter régulièrement et dfy indiquer leurs éventuelles communications '(pas de polémique stérile SVP!). Le site Internet est un lieu privilégié pour ces communications, ainsi que les méls.

II est très important que tous les animateurs s'intéressent aux émissions autres que la leur. Ceci permettra des critiques positives, n'émanant pas toujours des mêmes et susceptibles de faire avancer les choses.

2) Au niveau des auditeurs

Les modérateurs sont tenus de participer d'une façon ou d'une autre à l'élaboration du bulletin périodique: rédaction d'articles, mise en page, expédition}.

Notre réputation et crédibilité dépendant aussi de la publicité autour de la radio, chaque modérateur a le devoir de faire connaître l'OSR autour de lui et ce, par tous les moyens possibles: en en PARLANT AUTOUR DE LUI, en invitant les auditeurs à visiter les studios, en proposant les services de l'OSR pour des manifestations où il a l'occasion d'être introduit.

EN RESUME : TOUT MODERATEUR DOIT ETRE SUSCEPTIBLE DE PRÉSENTER ET DE

DEFENDRE LE PROJET DE L’OSR PARCE QU IL LE COMPREND, QU'IL Y PARTICIPE ET QU'IL Y ADHÈRE.



L’OSR N'EST PAS UNE SUCCESSION D'EMISSIONS ACCOLLEES LES UNES AUX AUTRES SANS LIEN DEFINI MAIS UN GROUPE D'INDIVIDUS TRAVAILLANT DANS UNE DIRECTION COMMUNE MÊME SI LEURS OPINIONS ET GOÛTS PERSONNELS SONT DIFFÉRENTS.





Procédure en campagne électorale.



Lors de chaque échéance électorale, depuis 1982, OSR « couvre » la campagne en donnant la parole aux candidats, partis et également aux citoyens par le truchement des ondes, du téléphone, et d’un débat en direct généralement organisé le samedi matin précédant le scrutin.

Généralement, ce débat public se tient dans la salle du Conseil Communal de Soignies, entre 14h30 et 17h00, le samedi .


Afin de garantir le pluralisme, ce débat est public, ouvert à tous, sur base de questions posées au préalable, sur un répondeur ou/et un lecteur de SMS « à tarif normal » de l’OSR.


OSR donne la parole aux partis par le biais d’émissions concédées qui sont l’occasion aux auditeurs de poser préalablement leurs questions via un numéro de téléphone spécial, à tarif local, après 18h00, ou par sms à un numéro spécial à tarif local.

Toutes les questions sont rassemblées et écoutées simultanément par un représentant de chaque parti, le vendredi précédant le scrutin, vers 20h00, de façon à préparer une réponse pour le lendemain.

Il va de soi qu’OSR respecte, comme depuis son origine, tous les critères prévus dans le règlement du CSA, à consulter sur le site http://www.csa.be/.


Les partis non-démocratiques ne sont pas représentés au tour de table, et n’ont pas droit à une émission concédée.

Les partis non-représentés au Conseil de la Communauté française ne sont pas invités au débat.


Les émissions ‘concédées’ doivent parvenir à OSR, au plus tard une semaine avant leur diffusion, sous forme de clé USB, carte-mémoire, cassette analogique, minidisque ATRAC (1,2 ou 3), ou de préférence de CD enregistré en norme .wav , .MP3 , .ogg avant le premier jour de la diffusion de la première émission concédée.

L’horaire des diffusions est tiré au sort, la semaine précédant

le jour du débat, en présence de représentants des différents partis.

En cas de non-transmission en temps et heures des émissions, le temps d’antenne est occupé par une notification « neutre », sur antenne, en boucle, durant toute la durée du temps d’antenne concédé, mentionnant la non-participation de la liste préalablement annoncée.

En cas de mauvaise qualité de l’enregistrement à disposition d’OSR, celle-ci est annoncée sur antenne, un des responsables du parti étant invité à participer à la diffusion, au centre de transmission, comme témoin.

Aucune participation financière n’est réclamée ni souhaitée pour la diffusion des émissions, ni la réalisation du débat auquel chaque parti est invité à participer avec deux candidats, non simultanément à la table.


Par contre, OSR souhaite voir apparaître, dans les dépliants électoraux, la mention de sa participation au débat démocratique, sous la forme, par exemple de : «  écoutez-nous sur OSR, 101,6 FM, le… à 18h00 »,

ou encore : «  ne manquez pas le débat en direct du samedi xxxx sur OSR, 101,6 FM » …


Le tirage au sort des dates de diffusion a lieu au siège social de l’a.s.b.l. onze jours avant le scrutin. Les représentants des partis invités à y participer.


-------------------------------